[f-b.] shots de whisky + rail // élise
 :: iii.zootopie :: centre ville :: quartier festif

Messages : 31
avatar
Lise Grandet
étudiante en mécanique + souris
Mar 3 Juil - 22:28




Je l'aime bien ce quartier.
Ou plutôt, j'adore y faire la fête.
On y trouve de tout, des boîtes, des bars, tout pour s'y éclater en fait.

Ce soir mes bâtards de "potes" m'ont posé la carotte. Je suis seule, je me fais chier, du coup je suis là. Tout seule ok, et alors ? J'étais chaude pour passer une bête de nuit, je m'étais même apprêtée ! Cheveux lâchés, hyper clean, j'avais même refait ma manucure. Pour dire, je m'en occupe tellement jamais que mes ongles ressemblaient à un cul de dalmatien avec des tâches ci et là... Ok, trait de liner, lipstick rouge j'avais squatté ma putain de salle de bain pendant bien une heure. Maintenant je me retrouve avec un balais dans le cul, frustrée au possible. Petite robe et paire de converses noires, comment ça, "ça ne va pas ensemble" ? Je vous emmerde grave. C'est pas que d'ordinaire je suis sale, mais tous ces trucs girly bin... ça me passe foutrement au dessus quoi. Le pire dans tout ça ? C'est que peu importe l'angle sous lequel on me mate, j'ai vraiment juste l'air d'une petite (jure ?) fille toute "mignonne". Ouais ouais, je sais, mais j'ai pas choisi non plus.

Du coup, j'en étais où déjà ?
Ah oui : je suis là, devant un bar qui a l'air carrément bondé. Aucune chance que je m'y sente seule et avec un peu de chance je vais me faire plein de nouveaux "amis" ! Je rentre après que le videur m'ait laissée passer. Je me rends compte que l'adéquation entre la présence de la sécurité et le lieux tout sauf jet-set est inexistante, puis je me faufile entre tout ce beau monde. Je suis déjà à l'affût des petits groupes accessibles où taper l'incruste. Il me faut d'ailleurs peu de temps pour appréhender l'effet inverse. Je suis minus, mais avec ma tignasse rousse, je n'ai pas l'air de passer inaperçue. J'évite deux trois mecs relous à mourir et j'arrive par un moyen ou par un autre à atteindre le comptoir. J'attends. J'attends. Barman de merde. Je commence à bouger mes bras dans tous les sens, puis il finit par me demander avec un sourire en coin ce que je vais commander. C'est sans compter sur son "tu as une pièce d'identité ma petite ?" que je lui montre ma carte de résidente. Si je n'étais pas d'humeur la seule chose que je lui aurais montrée aurait été mon putain de doigt d'honneur. Je lui souris mesquinement.

Un shot de tequila.

Je garde le "connard" de fin pour moi. À peine arrivée, il manquerait plus que je me fasse jeter. Et là, une fois servie, ma soirée commence enfin. J'enchaîne un, deux, puis trois shots. Je me sens encore un peu trop les pieds sur terre, alors je file aux toilettes les plus proches pour goûter un rail. J'essuie mon nez, je me lave les mains, et là je suis bien. Il doit être vraiment tard, le lieux est sombre, un peu futuriste, je vois de la lumière partout et je n'ai qu'une envie : faire la fête. Les minutes passent durant lesquelles j'accoste tour à tour des petits clans, on s'éclate, on parle vite fait et je commence à avoir trop soif pour continuer à m'enjailler. Je quitte mon entourage des yeux l'espace de quelques instants et c'est là que je la vois. Une petite meuf, près du bar, carrément craquante. Je croise son regard deux trois fois, peut-être qu'elle est juste gênée, si ça se trouve elle aime même pas les nanas. J'insiste, je soutiens son attention, puis je m'avance dans sa direction. Arrivée au comptoir à côté d'elle, je fais mine de pas la calculer, je commande un verre bien plus facilement cette fois-ci puis je l'engloutis aussitôt sous ses yeux ébahis. Comme on dit, qui ne tente rien n'a rien, je me rapproche un peu d'elle en lui souriant de mon air gai et charismatique (la meuf qui se jette des fleurs), puis parle assez fort pour qu'elle m'entende malgré le volume sonore.

Eh salut ! Tu t'appelles comment ?


segpa.

lise#2721




Messages : 102
avatar
Elise Lambert
étudiante en ingénierie + rat
Jeu 5 Juil - 18:18


Flash-Back Shots de whisky & rail

Musique, alcool et séduction

La musique à fond dans mes oreilles, le brouhaha des gens autour de moi, l’alcool dans mon verre et dans mon sang. J’adore cette ambiance. Quand la nuit tombe et que la ville change de visage. Quand on se laisse tomber dans le vice, bercé par la musique.
Je suis là ce soir, dans un de mes bars préférés, avec un petit groupe de potes de la fac. On parle, on rit, on boit beaucoup aussi. Ca enchaîne un verre, puis, deux, puis trois. A croire qu’on ne va jamais s’arrêter. J’aimerai bien, moi, que ça ne s’arrête jamais. Si je pouvais continuer comme ça toute la soirée, je le ferai.

Mais ça finit comme d’habitude: mes potes ivres morts sur la table. Je soupire et je ris: quelle bande de faiblards ! Comme je suis une meuf carrément sympa, je les aides à se révéler pour quitter l’établissement. J’ai pas envie qu’ils se fassent blacklister, sinon avec qui j’passerai mes soirées ?
Ils sont partis, mais moi je suis encore debout. Inarrêtable, intuable. Il me faudra bien plus que quelques verres pour m’arrêter. Bon, j’ai soif. C’est le moment de retourner commander au comptoir. Et puis, maintenant que je suis toute seule, qui sait ce qui peut se passer ?

Je m’installe tranquillement au bar. Veste en cuire par dessus les épaules, petit t-shirt léger et un joli slim noir. J’ai fait un effort aujourd’hui: les cheveux bien coiffés (pour une fois), un léger trait de crayon sur les paupières et le reste au naturel. Profitez-en, ça arrive rarement.
Je commande une tequila sunrise histoire d’étancher ma soif, puis je me met à observer un peu les gens aux alentours. Sait-on jamais, si je croise quelqu’un que je connais, ou bien quelqu’un que j’aurai envie de connaître.

Sourire en coin, mon regard se perd dans la foule: là un mec, pas trop mal, cheveux blonds ébouriffés, mais l’air un peu condescendant. Mouais. Non merci.
Finalement mon regard s’accroche à celui d’une jolie demoiselle aux cheveux roux. Elle m’a remarqué aussi, on s’observe, mutuellement. Elle soutient mon regard alors j’en fais de même, souriant de plus en plus. Pas question de détourner les yeux ! Surtout avec une fille aussi jolie, c’est agréable d’observer un si charmant visage. Notre contact visuel se perd finalement lorsqu’elle vient s’installer au bar, juste à côté de moi.

"Eh salut ! Tu t'appelles comment ?"

Ahah ! Je crois que j’ai une touche.

Je me tourne vers elle pour lui faire face, recoiffant au passage mes cheveux derrière mon oreille pour dévoiler ma nuque. Les yeux brillants, je lui adresse un nouveau sourire avant de lancer d’un ton joyeux:

"Salut ! Je m’appelle Elise, et toi ?"

Je la dévisage tout en sirotant mon cocktail. Elle est carrément canon, avec ses cheveux flamboyants, ses petits yeux gris et sa jolie robe noire. Tout à fait mon style. Et puis, elle a l’air d’avoir de l’audace pour venir m’aborder ainsi. J’aime bien.

"Tu viens souvent ici ?"

Je ne suis pas contre une petite conversation autour d’un verre.
@Lise bff
Awful


We might not know why, we might not know how
But baby, tonight, we're beautiful now
We'll light up the sky, we'll open the clouds
Cause baby, tonight, we're beautiful now, we're beautiful
x



Fabuleuse bannière faite par north.
Vous pouvez soutenir ce ship en faisant des dons.
Merci à vivi et yun pour les avatars <3




Page 1 sur 1