goûter l'atmosphère ♡ fraise
 :: ii.personnages :: premiers pas :: fiches validées

Messages : 10
avatar
Y. Fraise Remington
postière + chien
Dim 22 Juil - 0:37

fraise ✕ 20 ans ✕ samoyède ✕ postière
here i am a rabbit-hearted girl
taille: 152cm
poids: 40kg
yeux: bleu ciel
cheveux: née blonde, mais elle se les teint en rose
signes distinctifs: elle souffre d'achromatopsie, ce qui l'empêche de voir les couleurs ✕ plus petite que la moyenne, sans pour autant en arriver au nanisme ✕ elle se rongeait les ongles avant, c'était pas super joli ✕ elle sent constamment les fleurs sauvages et le pétrichor.

hyperactive + troubles de l'attention, c'est une pile électrique
curieuse à outrance, elle s'est engouffrée dans une multitude de maisons abandonnées et ne recule devant rien
il lui est déjà arrivé de rentrer dans des maisons beaucoup moins abandonnées que prévues - la dernière fois que c'est arrivé, elle est partie en courant mais s'est fait rattraper (conclusion: ça l'a terrifiée pendant environ 4h)
elle a déjà essayé de jouer au poker avec son grand frère adoptif et ses amis. au début de la partie, elle a jeté deux valets de sa main parce qu'ils avaient pas l'air de s'amuser
elle croit encore au père noël et se battra avec ferveur contre quiconque la contredira
elle aime beaucoup trop les fleurs pour son propre bien, et en offre à toutes les personnes auxquelles elle livre lettres et colis
tombe amoureuse au premier regard, mais la passion retombe un instant plus tard
trop honnête, elle  n'hésite pas à dire tout ce qu'elle pense sans s'inquiéter de blesser quelqu'un
et dans l'ombre de tes yeux j'ai trouvé les plus beaux mensonges
la vie est à fraise ce que le soleil est aux hélianthes - elle s’en abreuve et en tire le maximum, l’embrassant à pleine bouche jusqu’à ce que ses commissures se craquellent d’avoir trop souri. fraise dégouline de cette énergie électrique, à la manière d’une batterie surchargée ; l’effet d’une tornade à la lisière de leurs consciences, alors-même qu’elle n’a pu souffler que de simples politesses.

plus animale qu’humaine, elle est de ces chiens qui s’agitent nerveusement jusqu’à ce qu’on leur offre de l’attention, de ces petites créatures bondissantes à l’idée ingénue de quitter les parois cloisonnées d’un salon trop morbide. fraise, à l’orée de sa vingtième année d’existence, ne semble être âgée que d’une décennie à peine entamée - elle s’irise de l’innocuité des enfants que le monde n’aurait pas profanés et s’enivre de la simplicité d’une existence bordée de roses et de lilas soigneusement coupés, diligemment arrosés.

à la venue de fraise les ronces se courbent, lui ouvrent un passage dans lequel elle s’engouffre à corps perdu ; fraise qui n’a jamais eu l’audace de questionner le destin, de ne jamais requérir d’explication. elle accepte ce qu’on lui offre et s’en contente avec la candeur d’une nymphe, la délicatesse d’une héra que la jalousie n’aurait pas galvaudée - par-delà ses sourires adorables résonne les gospels audacieux d’un peuple aux tendances amoureuses à outrance, mémoires d’une satiété à l’absolu au creux de laquelle yentl trouve sa rédemption.

si l’énergie déborde d’entre ses lèvres et pulse en décharge dans ses artères limpides, c’est gréée d’une tendresse insoutenable qu’elle se glisse dans les premiers bras qu’on lui tend, subtilisant des étreintes fugaces au détour d’une ruelle. fraise est de ces séraphines qu’on aperçoit du coin de l’oeil, un frottement d’élytres célestes qui attire leur attention l’espace d’un infime instant - alors elle brille dans sa bonté la plus crue, au premier abord exempte de toute faille, de tout défaut.

hélas la réalité happe bien vite cette illusion que l’enfant cultive, la brutalité de sa franchise pourfendant le calme plat de leur contemplation ; fraise est aussi belle qu’elle est par mégarde abrupt, à la manière d’une flamme qui, bien malgré elle, brûle par dizaine les papillons fascinés à l’excès. fraise est un brasier dans lequel on se risque, une malédiction à laquelle on s’accroche dans la motivation irraisonnée d’un instinct irascible - fraise dévore ce qu’on lui offre et, quelque part, des tréfonds de ses contradictions, réussit à en réclamer plus.

car son coeur bouillonne d’un trop-plein de désir, abusivement massif pour qu’une seule personne puisse l’apprivoiser. son aorte tremble d’impérieuses passions, toujours à quêter une quantité d’amour qu’un unique être ne saurait prodiguer. alors elle se confond dans des amours multiples, en cultive l’abondance et ne se satisfait que lorsqu’on l’abreuve à plusieurs, qu’on l’étiole de dévouement et qu’on l’asphyxie dans des tendresses qui rivaliseraient sans mal avec les ardeurs de vénus.
née dans la quiétude absolue, au creux d’un foyer si aimant qu’elle en exsudait la tendresse et semblait briller, étant enfant. car ses mères la choyaient tant d’affection, que fraise s’était tout bonnement persuadée que l’univers entier se devait de la chérir, de lui offrir tel amour.
les drames de sa vie se résument à des déceptions amoureuses multiples - qu’il s’agisse de son honnêteté brute ou de leur incapacité à polir l’immensité de ses passions, elle n’avait jamais su garder qui que ce soit à ses côtés.
elle n’a jamais réussi à intégrer le principe des couples, incapable de n’aimer qu’une personne ; incapable de trouver quelqu’un qui la contiendrait toute entière. elle se sentait meurtrière.
scolarité des plus simples, elle s’arrêta dès lors qu’on le lui autorisa - recrutée chez les facteurs (plutôt que de leur mordre les chevilles chaque matin), elle fut affectée au centre ville et au district des animaux de la nuit.
depuis fraise s’est trouvé un appartement, essentiellement payé par les deux séraphines qui auront alors façonné les lisières de son esprit. la solitude ne lui plaît pas, alors elle préfère aller dormir chez ses amis.
ses mères s’organisent chaque année pour lui fournir un noël féérique, sans lui cacher qu’elles sont les instigatrices du monceau de cadeaux qui toujours l’accueille - fraise aime à croire au père noël, bien qu’il s’agisse plus d’un mensonge à elle-même qu’à son entourage. quelque part, elle sait.
et elle déteste ça.
the dog days are over
veva ✕ dc de reiqi ✕ ft shibazeki suiren & elle fanning







Messages : 42
avatar
Victoria Woods
barman + chat
Dim 22 Juil - 0:40

madame excusez moi mais je vous bez
respectueusement


olivier de carglass <3




Messages : 147
avatar
Eliott Powell
staff + cuisinier & youtubeur + panda
Dim 22 Juil - 0:47

CE REEL ;w;
Elle est trooooop chouuuuu !!! omg

Re-bienvenuuuue <3


Eliott Powell




Invité
Invité
Dim 22 Juil - 12:36

omg ok wonk




Messages : 22
avatar
Royal Dyna
gérant de casino | mafieux + lion blanc
Dim 22 Juil - 20:56

rebienvenue toi krkr
Elle est beaucoup trop belle j'suis conquis ; elle a l'air beaucoup trop sweet pour ce monde je ♥️♥️♥️




Invité
Invité
Dim 22 Juil - 23:12

CE CODE................
CES FACTS..........................

excusez-moi mais ça sent la pureté là

rebienvenue douce enfant




Messages : 83
avatar
Solal Jensen
pizzaïolo | dealer + antilope
Dim 22 Juil - 23:16

J'me sens soudainement enceinte avec une forte envie de fraise doge

Elle est beaucoup trop chou cry




Invité
Invité
Lun 23 Juil - 10:09

bonjour je t'aime give me more
(et f+tm ily)




Messages : 10
avatar
Y. Fraise Remington
postière + chien
Mer 25 Juil - 15:48

@vic ma vie <3333 jtm olivier tu veux bien réparer l'impact que t'as fait dans mon coeur stp

@eliott une vraie precious jpp je veux l'adopter alors qu'elle est plus âgée que moi
mercikfj

@bonnie <3333 strflh

@royal jtm + sache-le mm si rien n'a commence entre nous pfpfpf
merci bb

@louise jdfhjlkfd merci princesse eeeh <33

@solal la mm jpp du coup jme suis consolee ac un melon
merci!!!kfdlmj

@nao fdljh je t'aime aussi c bon y a more jspr que tu seras satisfaite ////
(oui tjs on change pas une equipe QUI GAGNE)

du coup voilà!!! g fini
bon l'histoire est volontairement super floue mdr & le cara a zero sens mais
est-ce surprenant? non
xo cimer




Invité
Invité
Mer 25 Juil - 16:15

Toi
Sans déconner
T O I
Qu'est-ce que je peux dire ?
Beaucoup trop de détails qui me font vriller.
Rejoins Aaron dans l'enfer d'un monde sans couleur /ZBAF/
Non mais sérieux, FRAISE ELLE ME ??????????????? ELLE ME TUE ???? Genre y'a ce côté cutance ultime qui donne grave envie d'la protéger contre tout, sérieux c'est pas légal de faire ça ;w; (L'avatar que ce soit l'illus' ou l'irl aide pas non plus ; j'suis si faible jpp) Arrête une bonne fois pour toute de faire ce genre de personnage sérieux, j'vais pas survivre, mon coeur me dit d'foutre mes personnages sur la route du tiens et je sais très bien comment ça va se finir vu COMMENT EST FRAISE ;w; (j'ai déjà dis que je t'aimais ? et que ton personnage me foutais en PLS ? NON ?) Petite quote de Therapie Taxi en plus, comment ne pas vouloir t'épouser encore une fois ? BREF je t'aime, je suis toujours autant transporter par la manière dont tu écris, t'as une façon de poser les mots qui t'es propre et ça a clairement une saveur particulière. Fraise, je l'aime sérieux (comme tout tes personnages en fait c'pas nouveau.) BON ALLER T'ES VALIDEE MA CAILLE, amour sur toi, tu gères beaucoup trop pour ce monde.

validation

Félicitations ! Tu es enfin un habitant de Zootopie ✿ Nous te souhaitons tous de t'y plaire et d'y vivre le plus longtemps possible !

Tu vas pouvoir poster ta fiche de lien pour pouvoir avoir des liens entre thérianthropes ; tu pourras aussi créer ton téléphone, ton listing rp et tes applications si tu le souhaites ! ✿

Au niveau des listings, il sera obligatoire que tu passes par le recensement des avatars et si tu as un double comptes, il faudra le signaler ici ! Il faudra aussi que tu recenses ton animal. Pour les avatars irl, ne t'inquiète pas, c'est facultatif et tu peux le trouver à cet endroit ! Tu devra aussi indiquer ta profession, ici !




Contenu sponsorisé





Page 1 sur 1