Megara - Dancing Fox
 :: ii.personnages :: premiers pas :: fiches validées

Messages : 7
avatar
Megara Beliaïev
ballerine + renard
Mar 11 Sep - 1:38

You are the Dancing Queen

21 ans
Ballerine
Renard argenté domestique
Prédateur
caractère

▬ Meg est une jeune fille très discrète, à l'image de sa petite taille, sa peau et sa chevelure pâles. On la compare parfois à un fantôme pour ces mêmes raisons. Appelez ça une chance ou une malédiction, mais elle passe parfaitement inaperçu et peine à se faire entendre. C'est qu'elle ne parle pas très fort, la renarde.
Elle est très facilement influençable. Elle est incapable de se faire son propre avis et se contente de donner raison à son interlocuteur. Cela se reflète également au point de parfois attraper des tics de langage ou l'accent d'une personne après ne lui avoir parlé qu'une fois. Si cela lui a permis de très vite se débarrasser de son fort accent slave, il est plus souvent un problème qu'une bénédiction.
Malgré tout ce qu'elle vous dira, elle est vraiment niaise. Elle continuera de croire à la romance parfaite même en essuyant déception sur déception. Elle rêve de voir tous ses amis heureux comme les princes et princesses à la fin des contes de fée et sera prête à tout pour les mettre en couple, même (et surtout) si ces derniers n'en ont pas formulé l'envie.
Cependant, ceci n'est pas synonyme de naïveté. Si elle donne un peu sa confiance à n'importe qui, il est très facile de la perdre. Comme dit le dicton : On peut tromper mille personnes mille fois... enfin on peut tromper une personne mille fois... non, non, c'est...

On ne dirait peut-être pas en voyant sa tête, mais elle peut être très déterminée et s'applique à une tâche une fois qu'elle s'y attèle. Il lui arrive de nourrir quelques ambitions qu'elle voit comme de lointains rêves, son plus grand étant d'un jour travailler dans un grand Opéra en France. Chez elle et son frère, elle s'occupe de presque toutes les corvées, et même si elle adorerait être aidée, elle refuse systématiquement celle de Viktor, trop heureuse de se sentir utile. Elle est quelqu'un d'extrêmement sérieux professionnellement parlant.
Malheureusement, à force de se pousser à bout tous les jours, elle est toujours fatiguée. Si sa coquetterie ne la poussait pas à s'appliquer du maquillage tous les matins, on pourrait voir sous ses yeux des cernes qu'un panda lui envierait. Avec ses nerfs ainsi à fleur de peau, elle éclate en sanglot pour un peu tout et n'importe quoi à la maison : le poulet a trop cuit, l'eau de pâtes déborde, elle se casse un ongle...



2p Belarus // Hetalia



taille : 1m58

poids : 43kg

yeux : Bleus

cheveux : Blonds

anecdotes à la con :

▬ Elle passe tellement inaperçu que tout le monde la double à la boulangerie.
▬ A propos de boulangerie, elle adore le pain et les pâtisseries.
▬ Et elle ne prend pas un seul kilo.
▬ Son ballet préféré est Le Lac des Cygnes, pas très original, mais c'est le premier où elle a eu le rôle de soliste.
▬ Elle a droit à des allers-retours à l'hôpital dès qu'elle se luxe la rotule, c'est-à-dire déjà trois fois depuis son arrivée à Zootopia.
▬ Elle adore passer du temps sous sa forme animale et jouer dans la neige comme une gamine.
▬ Ne pas le répéter, mais elle a du mal à ne pas se mettre à courir quand on jette une baballe.



Depuis toujours, Megara faisait tache dans sa famille. Tous semblaient uniformes, des bruns, assez grands, renards argentés avec leur superbe fourrure grise et leurs yeux d'ambre éclatants... Et pendant ce temps-là elle, naissait petite, blonde, et son pelage de renarde d'un roux extrêmement pâle, presque blanc. Sa différence ne s'arrêtait pas là, non, mais aussi au niveau du comportement. Les autres semblaient constamment sur les nerfs, agressifs, bagarreurs, tandis qu'elle avait la naïveté, l'affection et la joie d'un chiot. Alors que ses deux parents étaient tellement semblables autant sur le plan physique que psychologique qu'on aurait pu les prendre pour des consanguins, la naissance de la blonde était plus qu'étrange. Sa mère mit cela sur le dos d'une mutation comme les albinos, et même si cette excuse était clairement bancale, étrangement, son mari semblait s'en fiche totalement. En revanche, il ne porta jamais aucune occasion à sa fille.
Entre frère et sœurs, les relations n'étaient guère plus agréables. Meg avait pu observer depuis aussi longtemps qu'elle s'en souvenait ses aînées se liguer contre leur jeune frère, Viktor, qui en retour, comme une chaîne alimentaire bien ficelée, se déchaînait presque tous les jours contre sa benjamine, trop faible pour riposter. Elle avait déjà essayé d'en parler à ses parents mais une raclée dans le coin du couloir la dissuada assez vite de cafarder par la suite.

Au contraire, ce fut sa mère qui la materna tout du long, mais pas vraiment dans un sens positif. Elle était déterminée à lui faire vivre tout ce qu'elle n'avait pas pu faire dans sa vie. Megara n'a jamais eu l'occasion d'exprimer sa personnalité et ses goûts. Si sa chère maman avait décidé qu'elle porterait des jolies jupes à froufrou roses, elle en porterait, si elle lui disait qu'elle refusait de la laisser se couper les cheveux parce que sinon elle ressemblerait à un garçon, elle ne les couperait jamais.
Naturellement, quand la blonde demanda à faire du football ou du basketball, on le lui refusa catégoriquement. Elle n'avait vraiment pas envie de porter un justaucorps un peu trop moulant et un tutu, mais si sa mère lui demandait de faire de la danse, elle se contenterait de se laisser trainer par le bras jusqu'au gymnase. Sans grand étonnement, elle se mit à aimer cette activité juste parce qu'on le lui avait dit qu'elle aimerait. Elle apprit bien vite à ignorer la douleur de certains mouvements, simplement parce que tous les adultes lui répétaient qu'il fallait souffrir pour être belle.

Les choses se bousculèrent encore plus suite à une simple remarque de la professeure de danse de Megara, lorsqu'elle annonça à la mère de celle-ci qu'elle avait un véritable talent pour cet art. Il n'en fallut pas plus à la femme pour la motiver à pousser sa fille à s'y consacrer entièrement à partir de ce jour. Si, elle, avait dut se contenter d'un parcours scolaire classique pour finir avec un métier lambda et une vie ennuyeuse, elle ferait vivre son rêve à sa fille, bien que celle-ci continuat de dire que ça ne l'intéressait pas de monter sur scène.
Une fois de plus, la petite blonde finit par se taire et accepter les ordres. Elle enchaîna concours sur concours à se faire tantôt féliciter pour avoir réussi, tantôt traiter d'incapable pour n'avoir fini que dixième sur vingt enfants. La peur de se faire insulter se transforme en peur de l'échec, qui la poussa à s'entraîner sans relâche jusqu'à avoir la pointe des pieds en sang. Ces efforts, aussi destructeurs furent-ils, payèrent, puisqu'elle rejoint une école de ballet au lieu de rejoindre un collège comme toutes les petites filles normales.

Ce changement d'environnement lui fit néanmoins du bien. En internat, en semaine, elle avait certes droit à l'esprit de compétition un peu trop marqué des autres élèves, la sévérité des professeurs, et la pression de réussite, mais ça restait toujours mieux que de subir les reproches constants de sa mère sur son dos et les poings de son frère dans sa mâchoire. Cette nouvelle vie épanouissante était partie pour durer jusqu'à la majorité de la renarde.
Et puis le collège, l'adolescence, c'est la fougue de la jeunesse, c'est là qu'on rencontre ses premiers amours. Meg ne fut pas épargnée, et fut frappée par la flèche de Cupidon peu avant ses quinze ans. Bonne nouvelle, son nouvel amour était réciproque. Mauvaise nouvelle, c'était une autre fille. Megara elle-même n'avait pas vraiment de problème, l'amour ça ne peut pas être mal, et elle se sentait tellement heureuse avec cette personne. Mais bon, la plupart des Russes n'étaient pas de cet avis, et elle craignait également que ça soit le cas de ses parents, qui avaient toujours été très stricts, méprisants, et peu tolérants. S'il ça n'avait tenu qu'à elle, elle aurait sûrement emporté le secret de cette relation dans sa tombe, mais après avoir discuté avec sa petite amie, elle avait finie par être convaincue. Elle lui avait dit de fièrement faire son coming-out, et si ses parents tenaient vraiment à elle, ils l'accepteraient comme elle est. Meg ignore toujours comment ont réagi les géniteurs de sa copine, mais les siens ne tenaient visiblement pas trop à elle.
Après une explosion de rage de la part des deux parents et une pathétique tentative de s'affirmer, la décision fut rapidement prise de faire soigner la jeune fille par des professionnels, en l'emmenant dans un soi-disant pensionnat spécialisé dans ces "cas difficiles".

Quand Megara retourna chez elle un peu moins d'un an plus tard, extérieurement, rien ne semblait avoir changé, elle était toujours aussi mignonne, souriante, timide, mais cachait bien le fait que tout en elle s'était brisé au cours de l'année passée. Elle ne savait plus où elle en était. On lui avait appris qu'elle avait dévié du droit chemin, que ces traitements allaient la rendre normale, et pourtant elle se sentait pire que jamais. Elle savait à présent qu'aimer des gens du même sexe que le sien était mal, et pourtant, elle n'avait jamais su ce que ça faisait d'aimer un garçon, ni même d'en trouver un beau. On n'eut de cesse de lui répéter que les femmes avaient besoin de la protection d'un homme fort et viril, surtout les faibles comme elle. Elle voulait bien le croire, mais elle savait ce qui l'attendait avec les hommes de la maison. Du mépris et de la violence.

Étonnamment, si son père l'avait effectivement regardée avec autant, si ce n'est plus, de haine dans les yeux qu'avant, le comportement de Viktor semblant avoir radicalement changé. Il semblait plus calme, pas apaisé, mais avec une certaine tristesse dans les yeux. Quand il vit sa sœur pour la première fois en un an, il ne tenta même pas de lever le poing sur elle. Il refusait de parler de ce qu'il avait vécu tout comme Megara refusa de parler de son passé proche. Dans le plus grand silence, les deux adolescents s'étaient rapprochés dans leur malêtre.
La renarde se reconstruisit aux côtés de son frère, avec lequel elle se sentait devenir de plus en plus proche, peut-être même un peu trop. Plus elle passait de temps avec lui, plus elle le trouvait protecteur, fort, viril... voire... beau ? C'était donc ça, le genre d'homme dont lui avaient parlé ses tortionnaires ? Elle sembla enfin comprendre. Pou la première fois depuis son départ, elle se sentait normale. Enfin, elle fut rassurée, elle arrêta de se détester, parce qu'elle n'était plus folle, et puisqu'elle se savait guérie.

À compter de ce jour, la vie de Meg lui sembla comme un rêve rose bonbon. Tout allait pour le mieux, elle continuait d'exercer sa passion, dans une autre école, cette fois-ci mixte, car ses parents voulaient à tout prix éviter le genre d'incident de la dernière fois. Elle était toujours jeune, avec à peine seize ans, mais elle se sentait déjà pousser les ailes de l'indépendance. Elle était prête à quitter la petite école de danse perdue de Russie dans laquelle elle s'entraînait pour en rejoindre une plus prestigieuse, comme à la capitale, ou, qui sait, à l'étranger ?
Sans espérer grand-chose en retour, elle participa à de nombreux concours, et envoya sa candidature aux quatre coins du monde. Le jour, où elle reçut une réponse positive la fit bondir sur place et glapir de joie, surtout qu'elle n'était pas des moindres. Zootopie, cette ville américaine où tout était possible ! Après la France, c'était sûrement la destination qui la faisait le plus rêver. Elle n'en toucha que peu de mots à son père et sa mère, qui n'avaient plus l'air de se soucier d'elle depuis qu'elle avait péché, mais au moins, ils la laissèrent partir avec la seule indication de ne pas "refaire de conneries". Comble de son euphorie, Viktor se proposa de l'accompagner pour aller vivre aux États-Unis, pour qu'elle ne se perde pas dans la cette jungle que sont les grandes métropoles. Elle ne put pas dormir de la veille du décollage à son arrivée dans son nouveau chez-elle.

Son nouveau logement lui semblait déjà parfait. Il était petit, mais de taille satisfaisante pour que deux personnes y vivent. Il y faisait soi-disant froid, selon l'annonce, mais au vu de son espèce et ses origines, elle se moquait complètement de la température hivernale. Elle était même ravie de vivre à Tundra Town, où elle serait peu dépaysée avec toute cette neige !

Cinq années ont passé depuis ce déménagement. Depuis, Megara a fini sa formation et, repérée par le propriétaire d'un théâtre de Down Town, elle peut à présent exercer en tant que professionnelle, pour son plus grand bonheur. À part ça, peu de choses ont changé, elle habite toujours le même appartement, avec le même frère qu'elle admire toujours autant, aux petits soins pour lui car son métier a l'air bien trop fatiguant. Bien qu'elle-même ne tienne presque plus sur ses deux jambes en rentrant chaque soir. Mais le bonheur de Viktor passe et passera toujours avant le sien.




by solvia


j'aime pas le rendu de mon histoire mais je veux RP alors wallah dogecry  
meg








Messages : 148
avatar
Eliott Powell
staff + cuisinier & youtubeur + panda
Mar 11 Sep - 6:58

Trop mimi ** vue son caractère, difficile de ne pas l'aimer =3 en plus ballerine, c'est original ! J'adore ♡

Bienvenuuuuue ♡♡♡


Eliott Powell




Messages : 17
Age : 25
Localisation : Rainforest
avatar
Lyes Vidarr
gardien forestier & traqueur + loup blanc
Mar 11 Sep - 8:06

*fangirlise* Megara est tellement choupie omg, je l'adore OMG Je veux trop lui faire des câlins ! Lyes lui fera plein de pâtisseries huhu wonk Bon courage pour ta validation, et je pense qu'un lien est de mise si ça t'intéresse mmh






Messages : 7
avatar
Megara Beliaïev
ballerine + renard
Mar 11 Sep - 16:43

Anw merci vous deux, vous êtes trop chou, moi qui pensais avoir un caractère trop cliché dogecry

Lyes > Va falloir en discuter quand je serai validée alors gr


Merci pour le bo vava Stan <3




Messages : 26
Age : 17
avatar
Eugene Gawky
staff + conservateur musée & récéptionniste + cheval
Mer 12 Sep - 17:26

BIENVENUE ♥️ OMG
Un renard + ballerine aaaah ! J'ai hâte de voir ce que ta louloute va donner en rp \o/
Courage pour ta validation !


Eugene Gawky
La clé de la réussite, c'est l'apprentissage.

Eugene s'exprime galamment en RoyalBlue.




Messages : 148
avatar
Eliott Powell
staff + cuisinier & youtubeur + panda
Sam 22 Sep - 23:27

Trop chou ce perso  strflh
Comme dit, on a envie de lui faire plein de câlins éè
Et puis surtout elle a un beau poids de plume D8 faut qu'elle mange plus ! Eliott lui préparera de bon plat pour la peine  wink

Bref, excellente idée d'avoir lié vos histoire avec Viktor, j'ai bien hate de voir comment va évoluer leurs relation !  fab

Je te valide ~
Un admin passera te mettre ta couleur sous peu  nick

validation

Félicitations ! Tu es enfin un habitant de Zootopie ✿ Nous te souhaitons tous de t'y plaire et d'y vivre le plus longtemps possible !

Tu vas pouvoir poster ta fiche de lien pour pouvoir avoir des liens entre thérianthropes ; tu pourras aussi créer ton téléphone, ton listing rp et tes applications si tu le souhaites ! ✿

Au niveau des listings, il sera obligatoire que tu passes par le recensement des avatars et si tu as un double comptes, il faudra le signaler ici ! Il faudra aussi que tu recenses ton animal. Pour les avatars irl, ne t'inquiète pas, c'est facultatif et tu peux le trouver à cet endroit ! Tu devra aussi indiquer ta profession, ici !


Eliott Powell




Contenu sponsorisé





Page 1 sur 1